Accueil

MAKOURA  Un peu d’histoire

L’aventure de Makoura à commencer par hasard. Lors d’un salon professionnel en Allemagne, j’ai remarqué un magnifique lit chez un fabricant de Francfort et je l’ai acheter tel que présenté pour mon magasin de Carouge. C’est un client qui m’apprend que ce lit est un « futon ». C’était en 1983-84. Un magasin existait déjà à Genève, celui de M. Hadorn,

qui a ensuite ouvert à Lausanne.

J’ai alors remarqué que le futon était déjà très populaire en Amérique, mais plutôt en produit bas de gamme et orienté vers le marché des jeunes.

J’ai alors plutôt suivi l’école allemande, en proposant une literie de qualité, axée sur le naturel.

En 1989, j’ai deux points de vente de futons, un à Carouge et l’autre à la rue de Monthoux à Genève. A ce moment, la concurrence commence à sortir des produits de qualité plus standard, ce qui me conduit à investir dans une fabrication centralisée, avec création originale et exclusive. J’ai vendu le magasin de Carouge et je me suis associé avec un importateur de produit japonais, pour réunir des fonds et investir dans une production plus créative, afin de répondre à une demande de plus en plus importante. Etoy nous accueille dans des locaux artisanaux et je quitte mon quartier des Pâquis.

Makoura lâche le fabricant de Francfort et crée sa propre ligne de lit futon. C’est un succès immédiat .

En 1991, Makoura à six vitrine à Genève et le premier magasin sur la Côte vaudoise, à Etoy. Un réseau de revendeur commence à fonctionné, surtout en Suisse romande.

Pendant six ans, un show-room à Paris dans le quartier traditionnel des fabricants de meubles (Bastille), donne à Makoura sa valeur de produit de qualité.

Avec la concurrence de produits importé ou de qualité médiocre, mais présenté dans un environnement exotique, j’ai présenté de nouvelles lignes dans un environnement plus

japonais ou asiatique, grâce à l’aide de mon ex-associé, qui à maintenant sa propre entreprise de distribution.

Depuis 1998, FutonAsia est la marque des points de vente, qui permettent une décoration axée sur le design et la culture japonaise, ainsi qu’un grand choix de meubles anciens de Chine.

 

Les points forts

 

1952 -  rue de Monthoux, dès l’âge de 10 ans, je vois mon père fabriquer des meubles

1973 -  retour d’Afrique, je travaille avec mes parents (Tubro meubles) 

1981 -  création de la boutique La Maison

1984 -  vente du premier futon à Carouge

1990 -  fabrication des futons à Etoy

1992 -  création du lit Thak-asa