Le bois des meubles au Japon

 

Les meubles au Japon sont utilisés déjà au 8e siècle; se sont principalement des coffres et des étagères, souvent inspirés des meubles chinois.

C'est bien plus tard que les meubles se répandent dans toutes les régions et deviennent plus populaires. Une grande partie des pièces que l'on trouve sur le marché datent de l'ère Meiji (1868-1912).

L'habitat japonais est simple, avec un goût pour les espaces vides et architecturé, les meubles ont avant tout un caractère utilitaire, très marqué pour leur emploi, soit le rangement de la literie (futon-dansu), des kimonos (isho-dansu), de la vaisselle (mizuya-dansu), ou encore pour les accessoires de la cérémonie du thé (cha-dansu).

Les ferrements, charnières et serrures, façonnent les meubles japonais. Selon l'origine, ils sont très dépouillés dans le Sud et peuvent être très chargés dans le Nord.

Des formes simples et rectilignes et peu de décoration, ainsi que la conception asymétrique des façades expliquent le succès de ces meubles dans nos intérieurs contemporains.

En général, le bois utilisé pour la fabrication du meuble au Japon est léger, comme le cèdre, le cyprès ou le pin japonais, ainsi que le paulownia. Les faces, plus décoratives, sont réalisées dans des bois plus lourds, tel que le châtaignier, le zelkova, l'orme, mais aussi des fruitiers tel que le cerisier. Elles sont souvent finies par une laque laissant apparaître les veines du bois. Le paulownia est généralement laissé naturel.

Les essences traditionnelles de bois les plus employées sont:

cryptomeria

Le CÊDRE DU JAPON, (Cryptomeria japonica), SUGI en japonais. C'est un conifère appartenant à la famille des cyprès et des sequoia, originaire d'Extrême-Orient. L'espèce est présente naturellement au Japon et en Chine. Le bois est parfumé, d’une couleur rose-rouge, léger mais fort, imputrescible et résistant à la décomposition. Il est souvent utilisé au Japon pour tous les types de construction ainsi qu’en panneaux d’intérieur.Le sugi est l'arbre national du Japon, où il est communément planté autour des temples, avec de nombreux sujets impressionnants plantés il y a des siècles. C’est un très grand arbre à feuilles persistantes atteignant 70 m avec un tronc de 4 m de diamètre avec une écorce rouge-brun qui pèle en bandes verticales.

Le POLOWNIA TOMENTEUX, (Paulownia tomentosa), KIRI en japonais. C'est un arbre originaire du nord de la Chine et de la Corée. On le trouve aussi au Japon. Il a été introduit en Europe via le Japon en 1834. Le genre fut nommé par Philipp Franz von Siebold en l'honneur d'Anna Pavlowna, princesse des Pays-Bas, fille du tsar Paul Ier de Russie. Rameaux pubescents. Poilu à grandes feuilles de 20 à 30 cm cordiformes. Les fleurs sont odorantes et les fruits sont ovales et pointus. Ils persistent en hiver. C'est un arbre à croissance rapide Le Paulownia s'utilise en alignement ou en isolé et il supporte bien la taille et la pollution.

Cypress

Le CYPRÈS DE HINOKY, (Chamaecyparis obtusa), HINOKI en japonais. Le hinoki ou le faux cyprès, occupe une place privilégiée dans la culture japonaise. Sa couleur blanche le fait considérer comme un matériau " pur ", et pour cette raison, il est largement utilisé dans la construction des sanctuaires shintô depuis les temps les plus anciens. Ce hinoki cyprès est utilisé pour la reconstruction tous les vingt ans du sanctuaire d'Ise, dont l'origine légendaire remonte à plus de 2000 ans. C'est aussi de ce bois que sont faites la plupart des sculptures bouddhiques depuis l'époque Heian.

L'ÉPICÉA DU JAPON, (Picea jezoënsis), YESO-MATSU en japonais. L'eso-matsu pousse à l'état naturel dans les forêts des montagnes, mais est fréquemment planté ailleurs pour son bois.

orme de Sibérie

L'ORME DE SIBÉRIE, (zelkova serrata), KEYAKI en japonais. Son nom, le zelkova, vient du nom qui lui est donné dans le Caucase. Il pousse spontanément au Japon et fait partie de la famille des ormes; il n'est pas sensible à la maladie de l'orme, la graphiose. Il est utilisé comme porte-greffe pour les ormes en Europe. Son bois doré et ocré est très recherché en ébénisterie.

Le CHÂTAIGNIER, (Castanea crenata), KURI en japonais. C'est un arbre à feuilles caduques originaire d'Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon). Il pousse naturellement dans les montagnes du Japon. Sa longévité est remarquable, il peut dépasser les mille ans. Ses fruits sont comestibles.

FutonAsia 32, rue de Monthoux CH 1201 Genève Tél 022 732 70 72  Futon Asia Littoral Parc CH 1163 Etoy Tél 021 807 41 00

                   Isho dansu  Futon Asia

                 CHOIX DE MEUBLES "MADE IN JAPAN"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


loading
magnify 
Devise: CHF